Non classé

Grossesse, animaux, enfants : Comment utiliser les huiles essentielles ?

Qu'est-ce qu'une Huile Essentielle ?

Les Huiles essentielles sont extraites de certaines parties des plantes tels que les herbes, les feuilles, les écorces ou les fruits. Les fabricants utilisent de nombreuses méthodes pour extraire les huiles (presse à froid, etc.). Les utilisations sont très nombreuses, elles peuvent être appliquées sur la peau, dans des crèmes, dans votre bain ou être ingérés. De nombreuses études montrent les bienfaits des huiles essentielles si elle sont utilisées dans les bonnes conditions. Ainsi, toujours faire attention aux consignes et aux conseils d’un professionnel. 

Huiles et Merveilles vous présente ses 17 conseils A FAIRE / A NE PAS FAIRE avec les huiles essentielles

A UTILISER - Si vous êtes anxieux

Une simple inhalation d’une huile essentielle de lavande ou de camomille peut vous calmer. Vous pouvez également les utiliser sur votre peau si elles sont diluées avec des huiles neutre. Vous pouvez consulter notre article sur Les Huiles essentielles contre le stress pour aller plus loin.

D’un point de vue scientifiques, les arômes (au sens large) provoquent des réactions chimiques dans votre cerveau et sont responsables de votre état d’esprit : l’anxiété en est un !

 

A NE PAS FAIRE - Les appliquer partout

Même si l’huile essentielle est d’origine naturelle, cela ne signifie pas qu’elle peut s’appliquer partout. Par exemple une huile pouvant s’appliquer sur votre bras ou jambe n’est peut-être pas adapté pour une ingestion ou sur des zones plus sensibles (visage, proche des yeux, zone intime, etc.). Les Huiles essentielles de Canelle, de Menthe Poivrée sont des bons exemples .

A FAIRE - Regarder toujours la qualité

Toujours faire attention à la qualité de l’huile essentielle. Faites confiances aux marques connues et reconnues et utilisez des produits pures sans additifs. Les produits avec additifs sont plus susceptibles de vous provoquer des allergies. 

Mais tous les additifs ne sont pas nocifs, certaines huiles essentielles plus rares et onéreuses sont parfois mélangées avec des huiles neutres. 

A NE PAS FAIRE - Mal interpréter les mots

Les mots Pures ou Extraits de Plantes peuvent raisonner comme des produits bons pour toute application. Mais n’oubliez pas que certaines plantes peuvent être irritantes ou toxiques. Ainsi, à chaque nouvelle huile essentielles, nous vous conseillons de vous renseigner et de tester sur une petite surface de peau. 

A FAIRE - Jeter les anciennes Huiles Essentielles

Généralement, une huile essentielle se conserve 3 ans. Mais certaines huiles essentielles peuvent être plus sensibles aux conditions extérieurs (chaleur, UV ou oxygène). Ces éléments peuvent détériorer la qualité de votre arôme pouvant provoquer des réactions allergiques. Ainsi, si vous remarquez des changements de textures ou tout signe suspect, n’hésitez pas à vous débarassez de cette huile essentielle.

A NE PAS FAIRE - Mettre des huiles essentielles comestibles sur votre peau

Toute règle a des cas particuliers, mais nous vous conseillons en général de respecter cela. L’huile essentielle de Cumin qui est comestible peut provoquer des rougeurs ou ampoules sur votre peau, ou l’huile essentielle de Citron peut être mauvaise pour votre peau si vous vous exposez au soleil. L’inverse est également vrai, même si l’huile d’Eucalyptus peut apaiser votre peau, elle peut être très dangereuse dans le cas d’une ingestion. 

A FAIRE - En parler à votre médecin

Votre médecin peut être un excellent conseiller concernant les huiles essentielles et peut vous mettre en garde contre une mauvaise utilisation. Ses connaissances médicales vous permettra également de ne pas vous mettre en danger lors d’utilisation de certaines huiles essentielles (cas des asthmatiques). Ainsi, n’hésitez pas à en parler à votre médecin et lui dire quelle huile vous utilisez.

A FAIRE - Diluer les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont très puissantes car concentrés. Ainsi, n’hésitez pas à diluer dans des huiles neutres (coco, argan) ou dans des crèmes et des gels. Idéalement, les solution doit avoir une concentration de 1-5% d’huiles essentielles. 

A NE PAS FAIRE - Appliquer les huiles essentielles sur une peau endommagée

Les huiles essentielles sont concentrés et puissantes, il est alors déconseillé de les utiliser sur une peau brûlé, enflammé ou irrités. Certains mélanges peuvent soulager des douleurs, mais vous devez prendre toutes vos précautions avant. Mais en aucun cas appliquer une huile essentielle pure sur ces zones, la peau essayant de regénérer absorbera plus d’huile pouvant provoquer de fortes réactions. 

A FAIRE - Considérer l'âge

La question de l’utilisation des huiles essentielles sur un enfant, un nourisson revient souvent. Mais que la peau soit jeune ou plus vielles (cas des personnes agés), elles restent très sensibles. Ainsi, évitez toutes utilisations avant d’en parler à votre pédiatre. 

A FAIRE - Mettez vos huiles essentielles à l'abris

Pour deux raisons, vous devez mettre vos huiles essentielles à l’abris dans une armoire en hauteur ou fermé. La première est une question de sécurité, une ingestion d’une huile essentielle par un enfant peut être très dangereux. La deuxième raison est la protection des huiles essentielles de la chaleur et des UV permettant de ne pas dégrader leur qualité. 

A FAIRE - Arrêter d'utiliser une huile essentielle si votre peau réagit

Toute réaction de peau (rougeur, irritation, picotement) est un signe d’une réaction allergique. Ce signe doit être un déclencheur et vous devez arrêter l’utilisation de l’huile essentielle qui a provoqué cela.

A FAIRE - Choissisez votre thérapeute avec précaution

La profession de thérapeute en aromathérapie n’est pas aussi encadré que la médicine conventionnelle. Ainsi choississez avec précaution la personne qui va vous suivre ou conseiller. De même, faites preuve d’esprit critique par rapport aux informations sur Internet, Forum ou Groupe de discussion. Certaines méthodes ne s’appliquent pas à tous. 

A NE PAS FAIRE - Abuser des huiles essentielles

Comme chaque traitement ou produit, une surconsommation peut vous porter préjudice. Même dilué, la sur-utilisation des huiles essentielles peut provoquer des réactions allergiques. Ainsi, faites des pauses dans vos traitements ou n’en cumuler pas plusieurs. 

A FAIREZ - Soyez curieux

Les huiles essentielles peuvent énormément vous apportez et vous aider à mieux vous sentir au quotidien. Que ce soit contre des nausées pendant un traitement de chimiothérapie ou pour diminuer le stress au quotidien, n’hésitez pas à vous informer et essayer des arômes pour vous rendre la vie meilleure. 

A FAIRE - Prendre des précautions lors de la grossesse

Lors d’un massage à l’huile essentielle, cette dernière peut pénétrer dans votre corps et trouver son chemin jusqu’au placenta. Ce n’est pas clair si cela peut porter préjudice dans de faibles quantités, mais il est préférable de ne pas utiliser certaines huiles essentielles durant la période de grosesse et d’allaitement. Parlez en à votre médecin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faites vivre le site en cliquant sur une PUB - Un grand MERCI
Huiles et Merveilles s'efforce à vous proposer un contenu de qualité, restez au courant de nos derniers articles et produits.
Nous respectons votre vie privée